Pour me contacter : jacinta.chansons@gmail.com

  

    Née à Buenos Aires, à douze ans, elle dirige un ensemble qui chante la musique argentine et yiddish.

    C'est Atahualpa Yupanqui, chantre des peuples humiliés de l'Amérique latine, qui marque l'éveil de Jacinta pour l'instrument qui l'accompagnera sur scène : la guitare.

    Elle arrive à Paris en 1977 et on la découvre dans les romances judéo-espagnoles dans le « CHANT PROFOND JUIF », d’Eve Griliquez, au festival d’Avignon.

    JACINTA fut la première femme a être programmée aux TROTTOIRS de BUENOS AIRES, rue des Lombards, à Paris. S'accompagnant à la guitare ou suivie par un pianiste, elle interprétait le tango sans copier les autres, dans un style personnel, tendre, en reprenant Gardel, Manzi et introduisait ses propres compositions en espagnol, en faisant allusion à ses grands-parents russes (juifs), immigrants qui avaient apporté leur bagage au tango argentin ; elle y a chanté 6 années de suite, dans des périodes de deux mois environ entre 1982 et 1988.

    Elle a joué le rôle de Frade dans Le Dibbouk, dirigé par Bernard Djaoui, au 18 Théâtre et sept rôles dans Mortadela, d’Alfredo Arias, Molière du meilleur spectacle musical en 1992.

Jacinta chante en yiddish, judéo-espagnol, espagnol. Auteur-compositeur-arrangeur, comédienne, elle a joué au théâtre et au cinéma. (Johanna d’Arc of Mongolia, de Ulrike Ottinger, avec Delphine Seyrig).

    Jacinta parcourt les scènes du monde, interprétant les chants de ses racines, ainsi que ses propres compositions et la chanson française.

    Au Cercle Bernard Lazare, à Paris, elle dirige une chorale, Jacintas Zingers, (avec ses harmonisations), à laquelle elle communique sa passion et son amour du chant.

 

http://jacintazingers.blogspot.fr/

 

(Voire sur youtube, les liens de la chorale)

         Yiddl mitn Fidl

 http://youtu.be/tg4ZLShejXg

 

        Nanourisma

http://www.youtube.com/watch?v=4JWN8joJbAE

 

         Zog, Maran

http://www.youtube.com/watch?v=auLnLhAc0dM

 

 

Espagnol :

  

   Nacida en Buenos Aires, a los doce años, dirige un grupo vocal que canta el folklore argentino e yiddish.

   Atahualpa Yupanqui despierta en ella el amor por la guitarra.

   Llega a Paris a fines de 1977 y se la descubre en un espectáculo en que interpreta cantes judeoespañoles.        Fue la primera mujer programada en TROTTOIRS DE BUENOS AIRES, en la calle Lombards, Paris. Cantaba el tango con un estilo personal, sin copiar, con su guitarra o acompañada de un músico. Retomaba Manzi, Gardel e introducía sus propias composiciones en español, haciendo alusión a sus abuelos rusos - judíos-, inmigrantes que habían aportado su bagaje al tango.

   Actuó en teatro, interpretando el role de Frade, en Dibuk y siete roles en Mortadela de Arias. Autor, compositor, actriz, ha actuado en cine (Johanna d'Arc of Mongolia).

   En el CBL, en Paris, dirige un coro, Jacinta's Zingers, consagrado al yiddish con algunos cantes en judesmo, comunicando al grupo su pasión por el canto. 

   Jacinta recorre el mundo con su guitarra en los repertorios que le son propios.

 

Enlaces del coro Jacinta's Zingers

 

http://jacintazingers.blogspot.fr/

 

Yiddl mitn Fidl

 

 

 

 

Nanourisma

 

 

 

 

Zog, Maran